Nombre total de pages vues

mercredi 28 mars 2012

FLOYD JONES: A DARK ROAD'S LIFE

 FLOYD JONES: A DARK ROAD'S LIFE

            Lors d'un voyage à Chicago, j'avais réussi à retrouver Floyd Jones en téléphonant aux dizaines de Floyd Jones recensés dans l'annuaire. Alors qu'on affirmait qu'il ne jouait plus et qu'il était malade, Floyd se produisait alors régulièrement dans un bar miteux en compagnie de son orchestre qui comprenait Big Walter Horton, Homesick James et un batteur fantasque, Playboy! Floyd qui était le seul à ne pas boire, préparait la scène, accordait les instruments, établissait la liste des morceaux à interpréter... A la fin de la soirée, il ramenait ses compagnons, tous saouls, chez eux. La soirée que nous avons passée chez Big Walter Horton restera comme un des souvenirs les plus mémorables de mes ballades en blues. Malheureusement, malgré tous nos efforts, Floyd n'a jamais pu réaliser son souhait de venir jouer en Europe et il demeure comme le moins reconnu des grands créateurs du Chicago blues électrique de l'après-guerre.
            Floyd est entré en blues après une rencontre avec Tommy Johnson dans le Delta. Mais c'est surtout son association avec Howlin' Wolf qui le marquera le plus. A cette époque, le Wolf est une grosse vedette du Delta blues, l'héritier le plus évident de Charlie Patton. Floyd le raconte ainsi:
            " J'ai suivi Howlin' Wolf pendant plusieurs années. On écumait les juke joints, les bars et les salles de jeu du Mississippi au Texas et de l'Oklahoma au Tennessee. On a même joué plusieurs semaines sur un bateau qui remontait et descendait le Mississippi... Wolf était alors immensément populaire et gagnait beaucoup d'argent "
            Floyd gagné ensuite Memphis où il anime un petit orchestre électrique en compagnie des guitaristes Woodrow Adams (lui aussi un émule de Howlin' Wolf) et de Lee Rodgers, le père de Sonny Rodgers qui enregistrera aussi sous son nom.

            Floyd s'associe ensuite à Big Walter Horton et Johnny Shines à Memphis mais gagne Chicago durant la guerre. Il est un des tout premiers à électrifier le blues du Delta dans les rues de Maxwell Street. Il enregistre dès 1947 avec son cousin Moody Jones et l'harmoniciste Snooky Pryor, une des premières séances du nouveau Chicago blues. Mais sa personnalité timide et réservée et des blues aux textes somptueux mais à l'atmosphère sombre et grave ne lui assurent jamais qu'un très modeste succès dans le seul ghetto des bords du lac Michigan. Il enregistre une poignée de titres entre 1947 et 1966 pour JOB, Chess et Vee-Jay, presque tous des chefs d'oeuvre comme Schooldays, Stockyard blues (un des rares blues de l'après-guerre sur le chômage), Dark Road, On the road again qui deviendra un énorme succès pour les Canned Heat puis la musique d'une publicité pour une marque d'automobile!
            Malgré un excellent demi album en 1966, Floyd Jones & Eddie Taylor (Testament), 

il rate largement les possibilités qu'offre le blues international. Il n'enregistre plus que très sporadiquement quelques faces ici et là. Un album enregistré par Al Smith pour Bluesway dont il attendait énormément ne verra jamais le jour et on n'a malheureusement jamais repéré où se trouvent les bandes. Sa participation remarquable à l'anthologie Old friends (Earwig) à la fin de sa vie démontre la pérennité de ses talents. Mais il meurt en 1989, juste au moment où son type de Chicago blues dur et sans artifices aurait enfin pu attirer l'attention d'un nouveau public.

                                                           Gérard HERZHAFT



















THE COMPLETE FLOYD JONES
Floyd Jones, vcl/g; Snooky Pryor, hca; Moody Jones, g. Chicago, Ill. décembre 1947
01. Stockyard blues
02. Keep what you got
Floyd Jones, vcl/g; Sunnyland Slim, pno; Baby Face Leroy Foster, dms. Chicago, Ill. 14 mai 1948
03. Hard times
04. School days
Floyd Jones, vcl/g; Sunnyland Slim, pno; Billy Howell, tpt; Moody Jones, bs; Alfred Wallace, dms. Chicago, Ill. 22 mars 1951
05. Big world
06. Dark road
Floyd Jones, vcl/g; Jimmy Rogers, g; Little Walter, hca; Willie Coven, dms. Chicago, Ill. 29 décembre 1951
07. Dark road
08. Big world
09. Overseas
10. Playhouse
Floyd Jones, vcl/g; Jimmy Rogers, g; Junior Wells, hca; Albert King, dms. Chicago, Ill. 17 septembre 1952
11. You can't live long
12. Early morning blues
Floyd Jones, vcl/g; Sunnyland Slim, pno; Moody Jones, bs; Alfred Wallace, dms. Chicago, Ill. 31 janvier 1953
13. On the road again
14. Skinny mama
15. Rising wind
16. I lost a good woman
Floyd Jones, vcl/g; Snooky Pryor, hca; Eddie Taylor, g; Alfred Wallace, dms. Chicago, Ill. 3 février 1954
17. Schooldays on my mind
18. Ain't times hard
19. Any old lonesome day
20. Floyd's blue
Floyd Jones, vcl/g; Eddie Taylor, g; Big Walter Horton, hca; Otis Spann, pno; Fred Below, dms. Chicago, Ill. juin 1966
21. New Dark road I & II
22. Rising wind
23. Playhouse blues
24. M&O blues
25. Hard times
26. Sweet talkin' woman
27. Stockyard blues


11 commentaires:

  1. J'adore ce Bluesman, Stockyard blues est vraiment un de mes blues préféré, et je t'envie de l'avoir rencontré et merci de nous faire partager ces rares moments.
    OD.
    http://www.aupaysdublues.com/

    RépondreSupprimer
  2. Merci de vos commentaires laudatifs autant sur ce site que sur ma boîte gmail. Je vais donc continuer à offrir des réflexions, des souvenirs et des "compilations maison".

    RépondreSupprimer
  3. Floyd Jones Complete Recordings
    New link
    https://mega.co.nz/#!Z5ZA0YSD!FCqgqUi3wXtM2bg4DulB6zaSZhV80Wx_1zctbb6FdkQ
    OK?

    RépondreSupprimer
  4. hello is possible to reup this one ? thank you very much little ushi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. But for me the above link works very well??? Try it again and not through Internet Explorer

      Supprimer
    2. that what say the websit Enter the encryption key
      i don't know you have some key ? little ushi

      Supprimer
    3. Sorry Little Ushi but I can't understand... For me there's no problem, just copy the link entirely
      https://mega.co.nz/#!Z5ZA0YSD!FCqgqUi3wXtM2bg4DulB6zaSZhV80Wx_1zctbb6FdkQ
      and then the only thing to do is download the file...
      I put this comp on zippy but it has been wiped out without warning, so I re-up on Mega... I can't do more.

      Supprimer
    4. now works Gerard Herzhaft thank you very much for your time and al the fantastic music thatv i enjoy every day :-) little ushi

      Supprimer
    5. Bonjour Gérard,
      Ce lien est effectivement corrompu : il se termine invariablement à 99% (comble de la frustration!). est il possible pour vous de le remttre à dispo??? Je viens de tomber sur votre blog et c'est une mine pour moi! merci à vous+++

      Supprimer
    6. @Anonyme (en général je ne réponds qu'à ceux qui signent leurs mails): le lien n'est nullement corrompu. Ce type de problème arrive parfois à ceux qui utilisent Mega avec IE ou qui ont un module complémentaire sur leur navigateur qui "bloque" la finalisation du téléchargement. Essayez Firefox ou Chrome et ouvrez un compte gratuit sur Mega. N'importe comment je n'ai guère le choix, Zippyshare a supprimé plusieurs fois ce fichier. Et donc si Mega ne fonctionne pas ou plus, je ne recommencerai pas. Mais cela devrait marcher (je viens de le tester sans le moindre problème)

      Supprimer
    7. Effectivement le lien est OK : mon navigateur faisait barrière, Grrrr! Merci mille fois pour votre blog qui est une merveille que je découvre seulement maintenant et vos livres (dont votre encyclopédie qui est ma bible depuis + de 15 ans!!). Bravo et longue vie à ce blog, un must en la matière...Claude

      Supprimer