Nombre total de pages vues

jeudi 21 juin 2012

LOUIS MYERS

LOUIS MYERS: AN ACE BLUESMAN


            Louis Myers aura été un des sidemen les plus réputés et les plus présents du Chicago blues des années 50/60, la plupart du temps en compagnie des Aces, un trio devenu légendaire.
            Né à Byhalia, Mississippi, le 18 septembre 1929, Louis apprend à jouer de la guitare et de l'harmonica auprès de son père, un métayer bluesman à ses heures, ainsi que de son frère aîné Bob Myers, lui aussi un bluesman qui joue dans les juke-joints locaux. A 10 ans, Louis accompagne père et frère et apprend à son tour le blues à son cadet, Dave Myers! Robert Johnson aurait fréquenté la famille Myers de façon plus ou moins régulière et Louis a affirmé avoir appris le répertoire de Robert Johnson – qu'il a toujours su interpréter avec goût et fidélité – directement auprès du bluesman légendaire.
            La famille Myers déménage à Chicago en 1941. Dès 1946, Louis joue de la guitare électrique dans les rues de Maxwell Street et dans certains clubs de la ville son brin de Delta blues modernisé, souvent en compagnie d'un autre transfuge du Mississippi, Arthur Spires. Plusieurs critiques (notamment britanniques) ont affirmé que Louis Myers aurait enregistré un 78t en soliste dès 1949 sous le nom de Bluesboy Bill mais, malgré une certaine ressemblance vocale, l'intéressé a toujours démenti ce fait.


            Quoi qu'il en soit, vers 1950, Louis fonde les Aces en compagnie de Junior Wells, de son frère Dave et du batteur Fred Below. Ils mettent au point quelques instrumentaux originaux dont Juke qui leur sert d'ouverture pour leurs prestations et qui deviendra célèbre via Little Walter. Les Aces embauchent en effet Little Walter lorsque Wells les quitte. Auprès de Walter, Louis développe alors considérablement ses talents d'harmoniciste et, lorsque Walter est trop saoul pour jouer, ce qui est hélas souvent le cas, Myers le remplace et se fait même passer pour lui! Mais le caractère ombrageux de Little Walter use même la patience des placides frères Myers qui jouent durant les années 50 et 60 pour Otis Rush, Muddy Waters, Bo Diddley et quantité d'autres.

Ce n'est qu'en 1956 que Louis Myers sort de son rôle d'accompagnateur pour enregistrer deux très beaux titres sous son nom. Après une participation assidue à l'orchestre de Charlie Musselwhite (Chicago Blues All Stars) qui l'amène jusqu'en Californie, Louis se consacre davantage aux Aces et le trio (les frères Myers et Below), dont la solidité et le feeling assurent le succès de n'importe quelle tournée et séance d'enregistrement, est présent en permanence sur les scènes blues du monde entier, du Japon à l'Europe et même en Afrique. Les Aces vont alors enregistrer massivement pour quantité de labels européens, notamment Black & Blue (Chicago beat)
             En 1978, Louis Myers profite d'une tournée en Californie pour y enregistrer ce qui est sans doute son meilleur album I'm a southern man (Advent) . Impérial à la guitare, à l'harmonica et même au chant, une chaude voix de baryton Louis est remarquablement accompagné d'un ensemble californien très soudé qui comprend le superbe guitariste Freddie Robinson.


            Malheureusement, Louis est frappé d'une crise d'hémiplégie à la fin des années 1980 et son dernier album, Tell my story movin' (Blue Sting) le presente extrêmement diminué. Il commençait à récupérer ses facultes et envisageait de nouvelles tournées lorsqu'une crise cardiaque le terrasse le 4 septembre 1994 à son domicile du South Side de Chicago.

            Il laisse une œuvre intéressante, trop souvent négligée dont nous vous offrons l'intégrale des premières années.

                                                                       Gérard HERZHAFT




LOUIS MYERS
The Complete Recordings 1956-71
Louis Myers, vcl/hca; Dave Myers, g; Willie Dixon, bs; Eugene Lyons, dms. Chicago, Ill. 1956
01. Bluesy
02. Just whaling
Louis Myers, vcl/hca; Magic Sam, g; Mac Thompson, bs; odie Payne Jr, dms. Chicago, Ill. 1 avril 1968
03. Top of the harp
04. That's all right
Louis Myers, vcl/g; Charlie Musselwhite, hca; Fred Roulette, st-g; Skip Rose, pno; Jack Myers, bs; Fred Below, dms. Hollywood, Ca. 21-23 juillet 1969
05. Early in the morning
06. Coming home baby
07. She's got a good'un
08. It's your last time
09. Black nights
10. Walking through the park
Louis Myers, vcl/hca/g; Eddie Taylor, g; Sammy Lawhorn, g; Dave Myers, bs; Fred Below, dms. Chicago, ll. 14 janvier 1971
11. The Aces shuffle
12. That's all right
13. Baby please don't go
14. Money marbles and chalk
15. You're so fine
16. You upset me baby
17. Dust my broom
18. Off the wall
19. It's all your fault
20. L.M. blues
21. Blues with a feeling

6 commentaires:

  1. Hey, thanks. Louis was my friend and I had the honor of playing with him. I had some of these songs on LP and cassette, but that was a long time ago. Now I can hear them again!!!

    RépondreSupprimer
  2. Many thanks for all of you who send me very nice letters about my blog.

    RépondreSupprimer
  3. Louis Myers joue un blues tout emprunt de finesse, c'est le genre de blues qui devrait plaire au plus grand nombre et les Aces avec ce diable de Fred Below qui représente à lui seul ce que devrait être un batteur de blues ne le démentiront pas.
    Juste une petite chose, avec ce nouvel hébergeur, impossible de charger ces titres.
    OD

    RépondreSupprimer
  4. Thank you for all this wonderful music. Would you please re-upload this Louis Meyers file. Very much appreciated.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. See the new valid link for Louis Myers. Sorry but I have no time enough to make an item in english. Enjoy anyway!

      Supprimer